Monsieur Photo

Newsletter :
    
Accueil Forum Liens E-mail Livre d'or
   


Maîtres

 

 

Partager
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo

 

 






Sélection trimestrielle

Chaque trimestre, parmi les photos déposées par les membres de Monsieur Photo durant le trimestre précédent, un jury composé de 4 personnes a fait une sélection sur un thème prédéfini (et qui changera à chaque fois).
Découvez ces photos dans la catégorie Reportage pour ce trimestre et votez pour votre préférée jusqu'au 14-05-2011.
Pour voir la sélection et voter (ou voir le résultat en fonction de la date), cliquer ici.

    

::- Biographie :-: Bibliographie -::

ROBERT CAPA
(1913 - 1954)

1913.
De son vrai nom Friedmann Endre Ernõ, Robert Capa naît à Budapest le 22 octobre 1913.

1931.
Il doît quitter sa ville natale pour Berlin, contraint à l'exil par l'autorité politique de son pays. Il a alors comme volonté de devenir journaliste. l trouve un premier travail comme apprenti développeur dans une agence de photos berlinoise. Parallèlement il suivit des études de Sciences Politiques.

1932.
Il réalise son premier reportage pour le compte de l'agence photo Dephot (fondée par Simon Gutman) à Copenhague pour photographier le responsable communiste Léon Trotsky. Sur place, il rencontre David Seymour et Henri-Cartier Bression (avec qui il fondera, quelques années plus tard, l’agence Magnum).

1935.
Exilé désormais à Paris pour cause d'arrivée d'Hilter au pouvoir en Allemagne (Friedmann Endre est de confession juive), il s'invente une nouvelle identité et se fait appeler Robert Capa et travaille en free-lance, se faisant passer pour un mondain venu d'Amérique. Il participe également à la création de l'agence Alliance-Photo au côté de Pierre Boucher et Maria Eisner.

1936.
Il part avec sa compagne (Gerda Taro, une étudiante allemande juive et anti-fasciste éprise de liberté qui deviendra également photographe) en Espagne couvrir la guerre Civile aux côtés de troupes républicaines, pour les magazines Vu et Regard, et, à certaines occasions, il n’hésite pas à truquer ses clichés… C'est durant cette guerre qu'il prit le cliché (sans trucage) intitulée Mort d'un soldat républicain et obtient une grande renommée.

1937.
Il couvre, alors que Gerda reste en Espagne, la seconde guerre sino-japonaise. Gerda Taro est écrasée accidentellement le 28 juillet par un char républicain.

1938.
Envoyé par le magazine Life pour couvrir la seconde guerre sino-japonaise, il prend une photo qui fait la couverture de Life, celle d'un enfant chinois, habillé en militaire. Life titra la photo : « Un défenseur de la Chine ».

1940.
Avant le début de l'invasion du sol français par les troupes allemandes, Robert CAPA, menacé à plus d'un titre (juif, communiste hongrois), sait pertinemment qu'il ne pourra plus rester en France. Il part se réfugier à Londres puis aux Etats-Unis où se trouve déjà sa famille.

1942.
Il
est chargé par le magazine Colliers de couvrir le front d'Afrique du Nord.

1943.
Il
couvre le front en Sicile est chargé pour le magazine Life.

1944.
Le 6 juin 1944, toujours pour Life, il est le seul photographe présent lors du débarquement allié en Normandie. C'est avec la première vague d'assaut qu'il arrive sur la plage d'Omaha Beach. Pendant plus de 6 heures, sous les bombes et entre les balles, il photographie la guerre au plus près. Aux côtés des soldats, il prend 119 photos. Malheureusement, un laborantin de Life, pressé par le temps (les photos sont arrivées juste avant le bouclage), fait une erreur et détruit presque tous les clichés. Au final, il ne restera que 11 photos valables. Cependant, c'est bien sur la plage d'Omaha Beach qu'il prend une photo, certainement la plus célèbre de Robert Capa, d'un soldat allié, qui à peine après avoir quitté sa barge de débarquement, est en train de tenter par tout les moyens de rester hors de l'eau, alors que le poids de sa mitrailleuse l'en empêche.

1947.
Il fonde, avec ses amis Henri Cartier-Bresson et David Seymour, l'agence de photos Magnum, la 1ère coopérative internationale de photographes autonomes.

1951.
Il devient président de l'agence Magnum.

1953.
Il est contraint de quitter les États-Unis suite au maccarthisme car on lui reproche un passé communiste.

1954.
Il couvre la guerre d'Indochine où il trouve la mort au Vietnam, près du Tonkin, en marchant sur une mine alors qu'il voulait prendre une photo générale des soldats français. A titre posthume, la France lui décerna la Croix de guerre.

 

BIBLIOGRAPHIE DE ROBERT CAPA

Jour J, Edition Point de vues, 1944

Juste un peu flou (slighty out of focus) , Edition Delpire, 1947

Pablo Picasso avec Françoise Gilot et Xavier Vilato, xxx, 1948

A Russian journal, Viking Press, USA, 1948

Report on Israel, Simon and Schuster, Inc, USA, 1950

Images of war, Grossman Publishers, Hachette, France, 1964

Robert Capa 1913-1954, Grossman Publishers, USA, 1974

Robert Capa : A Biography (by Richard Whelan), Alfred A. Knopf, Mazarine, France, 1985

Robert Capa : Photographs from Israel, The Tel Aviv Museum of Art, Israel, 1988

Capa & Capa : Brothers in Photography, International Center of Photography, USA, 1990

Children of War, Children of Peace, Bulchin Press, USA, 1991

Robert Capa : Photographies, Editions Nathan, 1996

Robert Capa, Collection Photo poche, Nathan, 1998

Heart of Spain, Aperture, USA, 1999

Robert Capa : The Definitive Collection, Phaidon Press, 2001

Robert Capa, l'homme qui jouait avec la vie, Jean-Claude Lattès, 2003

Robert Capa connu et inconnu, BNF Editions, 2004

La Chine vue par Magnum, Créaphis, 2004

 

 


Login

Invités
347 invités au total :

Par noms :
A-C
D-F
G-I
J-L
M-O
P-R
S-U
V-Z

Par catégories :

Au hasard :


 

 

 

 

 

Copyright © 2006-2009 Monsieur Photo. Tous droits réservés.