Monsieur Photo

Newsletter :
    
Accueil Forum Liens E-mail Livre d'or
   


Maîtres

 

 

Partager
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo
Ajouter flux RSS de Monsieur Photo

 

 






Sélection trimestrielle

Chaque trimestre, parmi les photos déposées par les membres de Monsieur Photo durant le trimestre précédent, un jury composé de 4 personnes a fait une sélection sur un thème prédéfini (et qui changera à chaque fois).
Découvez ces photos dans la catégorie Reportage pour ce trimestre et votez pour votre préférée jusqu'au 14-05-2011.
Pour voir la sélection et voter (ou voir le résultat en fonction de la date), cliquer ici.

   

JEAN DIEUZAIDE

(1921 - 2003)

SES DEBUTS.

Ce personnage formidablement attachant est "tombé" très tôt dans la photographie, vers l'âge de 9 ans, au début des années 30.

Un temps, il abandonne la photo, se passionnant pour l'aviation. Mais un jour, passant et repassant devant la vitrine d'un photographe cannois, Jean Dieuzaide retrouva le chemin de sa vocation. Désormais, il ne quittera plus le merveilleux univers de la photo. Ses premiers sujets ? Les copains, "fixés" lors de surprises-parties.

"Yan" passe ensuite au paysage avec du papier de bonbons, orangé ou rouge, glissé devant l'objectif en guise de filtre ! Et il réalise son premier vrai reportage en août 1944, lors de la libération de Toulouse. De ce reportage mouvementé, seules quelques images ont été sauvées. Elles seront publiées par "La Dépêche" : une première vers la reconnaissance de son talent.

Reconnaissance rapidement confirmée, grâce à un portrait du général De Gaulle, réalisé place du Capitole à Toulouse, alors qu'il était interdit d'approcher à moins de 10 mètres pour des raisons de sécurité. La carrière de reporter-photographe commençait vraiment.

LE REPORTER-PHOTOGRAPHE.

Sa passion pour l'aviation lui ouvre de nombreux reportages chez les industriels toulousains. La notoriété aidant, le travail de commande augmente, assurant son indépendance, ce qui est pour lui une "condition essentielle".

Commencent alors les travaux d'illustration pour l'édition, qui l'occupent plusieurs années. Refusant de s'enfermer dans un style, il travaille avec le même bonheur, le paysage, le portrait, la photographie d'architecture.

En 1951, Arthaud lui commande une série de reportages sur l'Espagne. Attiré depuis toujours par l'au-delà des Pyrénées, Jean Dieuzaide rapporte de ce périple ibérique quelques-unes de ses plus belles images. Par ailleurs, aucun sujet n'effraie le photographe, qui exerce parfois au mépris de tout danger. Toujours avide de nouveauté, il fait construire, selon ses indications, un caisson étanche pour réaliser des photos sous-marines, qui sont publiés à la une de "Photo-Cinéma" en 1947.

LA GALERIE DU CHATEAU D'EAU.

Outre son art photographique, Jean Dieuzaide nourrissait déjà une passion pour les expos. Germe alors l'idée de dénicher un lieu dans la ville de Toulouse où l'on pourrait exposer dignement des photographies. Par un heureux hasard, il découvre l'édifice qui deviendra quelques années plus tard la Galerie du Château d'Eau. Le bal est ouvert en avril 1974 par Robert Doisneau, lequel se posait alors des questions fondamentales sur le devenir de la photographie. Et depuis, ce lieu, devenu véritable institution grâce à l'opiniâtreté de son fondateur, a accueilli quelques 300 expositions.

DE NOS JOURS.

A ce jour, il est le seul photographe à avoir obtenu le prix Niepce (1955) puis le prix Nadar (1961).

Aujourd'hui, Jean Dieuzaide a pris une retraite bien méritée, laissant les rênes du "Château d'Eau" à son fils Michel. "Yan" le photographe continue, plus enthousiaste que jamais. Pour le plaisir… et le nôtre aussi !

Jean Dieuzaide est décédé le 18 septembre 2003 à Toulouse (Haute-Garonne) à l'âge de 82 ans.

 

 

 


Login

Invités
347 invités au total :

Par noms :
A-C
D-F
G-I
J-L
M-O
P-R
S-U
V-Z

Par catégories :

Au hasard :


 

 

 

 

 

Copyright © 2006-2009 Monsieur Photo. Tous droits réservés.